ACCUEIL   MISSIONS   SITES UTILES   PLAN D'ACCÈS   CONTACT
    ACTUALITÉS




Quand un médecin de ville réalise la visite d’embauche d’un apprenti…
Les conditions dans lesquelles la visite d’information et de prévention peut être effectuée par un médecin du secteur ambulatoire ont été précisées.
 Instruction n° DGT/CT1/2019/226 du 21 octobre 2019  

Si vous recrutez un apprenti, ce dernier doit bénéficier d’une visite d’information et de prévention (VIP) dans les 2 mois qui suivent sa prise de poste ou, avant celle-ci, s’il est âgé de moins de 18 ans. Mais le service de santé au travail dont vous dépendez peut ne pas être en mesure de réaliser cette visite dans le délai imparti, vous empêchant ainsi de respecter pleinement votre obligation.

Aussi, pour les contrats d’apprentissage conclus jusqu’au 31 octobre 2021, la loi vous permet de faire appel à un autre professionnel que votre médecin du travail. Et pour répondre à l’ensemble de vos interrogations, une instruction de la Direction générale du travail est venue préciser les modalités de déroulement de cette visite.

Précision : sont concernées uniquement les visites d’information et de prévention réalisées lors de l’embauche d’un apprenti. Lorsque ce dernier bénéficie d’un suivi individuel renforcé de son état de santé, un examen médical d’aptitude doit être effectué par le médecin du travail. En outre, sont exclus du dispositif les apprentis de l’enseignement agricole et ceux qui relèvent du secteur maritime.

Quand pouvez-vous faire appel à un autre médecin ?

Au plus tard à la date d’embauche de votre apprenti, vous devez saisir votre service de santé au travail pour qu’une VIP soit organisée. Si, dans les 8 jours qui suivent, ce service vous informe qu’il ne pourra pas effectuer cette visite dans le délai de 2 mois, vous devez faire appel à un autre médecin. À cet effet, le service de santé au travail vous remet la liste des médecins avec lesquels il a signé une convention.

À noter : vous pouvez également faire appel à un autre médecin si le service de santé au travail ne vous répond pas au bout de 8 jours ou s’il vous indique qu’il peut, pour un apprenti mineur, réaliser la visite dans un délai de 2 mois, mais pas avant sa prise de poste.

À quel médecin devez-vous vous adresser ?

Vous devez, en priorité, solliciter les médecins qui ont signé une convention avec votre service de santé au travail. Si aucun d’eux n’est disponible (ou en l’absence de convention), vous pouvez alors faire appel à tout médecin, généraliste ou spécialiste, exerçant en secteur ambulatoire, c’est-à-dire au sein d’un cabinet médical ou dans un centre médical de santé. Dans cette hypothèse, il peut s’agir du médecin traitant de l’apprenti, si ce dernier ou ses représentants légaux (lorsque l’apprenti est mineur) vous en donnent l’autorisation.

Comment devez-vous préparer la visite ?

Vous devez tout d’abord transmettre les coordonnées du médecin choisi pour effectuer la VIP à votre service de santé au travail, lequel demeure responsable du suivi médical de votre apprenti.

Ensuite, vous devez adresser plusieurs informations au médecin qui réalise la visite : la fiche de poste de l’apprenti ou tout autre document qui précise les tâches confiées à celui-ci, ainsi que les conditions dans lesquelles elles sont effectuées ; votre document unique d’évaluation des risques et les mesures de prévention mises en œuvre ; le protocole établi par votre service de santé au travail sur les modalités de déroulement de la visite ; les coordonnées de ce service ; l’attestation de suivi qui doit être rempli par le médecin et remis à l’apprenti à la fin de la visite.

À savoir : si vous sollicitez un médecin ayant signé une convention avec votre service de santé au travail et que vous avez déjà remis l’ensemble de ces documents au service, il appartient à ce dernier de les fournir au médecin qui réalise la VIP.

Enfin, vous devez remettre à votre apprenti un document qui précise l’objet et le contenu de la VIP. Il doit aussi clairement indiquer que le coût de la visite n’est pas à sa charge ou à celle de ses représentants légaux.

En pratique : si un tel document ne vous a pas été remis par votre service de santé au travail, un modèle vous est proposé par la Direction générale du travail (annexe 2 de l’instruction).

Et à la fin de la visite ?

Le médecin qui a réalisé la VIP adresse sa facture d’honoraires à votre service de santé au travail. Le coût de cette visite est mis à votre charge uniquement si vous disposez d’un service de santé au travail autonome. Et, bien entendu, il n’est pas possible de faire supporter à votre apprenti ou à ses représentants légaux le coût de la visite ou même de leur demander d’avancer le prix de la visite.

Précision : ce coût s’élève à 37,50 € depuis le 1er mai 2019.

À l’issue de la visite, le médecin remet une attestation de suivi à l’apprenti. Dans les 8 jours qui suivent, votre service de santé au travail et vous-même devez en recevoir une copie.

Article du 10/12/2019 - © Copyright Les Echos Publishing - 2019

haut de page


ACTUALITÉS
La collecte en assurance-vie reste dynamique
14/05/2021
Aide « coûts fixes » : le formulaire pour la période mars-avril est disponible
14/05/2021
Mise à pied conservatoire ou disciplinaire ?
12/05/2021
Intelligence artificielle : vers un encadrement juridique européen
12/05/2021
Internet des objets : les entreprises françaises à la traîne
11/05/2021
Intégration fiscale et acquisition d’une nouvelle société
11/05/2021
Exploitants agricoles : pensez à demander votre réduction forfaitaire de cotisations
11/05/2021
N’oubliez pas de déclarer vos comptes bancaires en ligne situés à l’étranger !
11/05/2021
Une aide pour les entreprises industrielles qui réalisent certains investissements
10/05/2021
Qui est cadre dirigeant d’une association ?
10/05/2021
Activité partielle : quelles sont les règles en 2021 ?
10/05/2021
36 % des communes françaises veulent revoir à la hausse le taux de la taxe foncière
07/05/2021
Fonds de solidarité : les nouvelles règles du mois d’avril 2021
07/05/2021
Intéressement et participation : un paiement d’ici le 31 mai
06/05/2021
Quel bilan pour la plate-forme cybermalveillance.gouv.fr
06/05/2021
Commerçants : l’aide aux stocks saisonniers sera bientôt versée !
05/05/2021
Dons aux organismes caritatifs : les Français ont été généreux en 2020
05/05/2021
Associations : les aides financières allouées aux entreprises sont aussi pour vous !
05/05/2021
Vente d’invendus aux salariés : un avantage exonéré de cotisations
05/05/2021
Travailleurs indépendants : comment régler vos dettes de cotisations sociales ?
04/05/2021
Les petites retraites agricoles revalorisées au 1er novembre !
04/05/2021
Bénéficiaires effectifs des sociétés : le registre est accessible
04/05/2021
Contrôle fiscal : une collecte en baisse pour 2020
03/05/2021
Associations : montant 2021 de la franchise des impôts commerciaux
03/05/2021
Covid-19 : le guide pratique téléchargeable des aides aux entreprises
03/05/2021
Une formation des salariés sur les gestes de premiers secours
03/05/2021
Un nouvel accord pour encourager le télétravail !
30/04/2021
Dons : l’exonération temporaire de droits de mutation ne concerne pas les VEFA
30/04/2021
Un report des cotisations sociales dues en mai
29/04/2021
Contrôle du crédit d’impôt recherche : la procédure doit être respectée !
29/04/2021
Rejoindre les réseaux sociaux pour toucher ses clients
29/04/2021
Entreprises et commerces fermés : report de paiement des factures d’énergie
28/04/2021
Elections du CSE : qui peut se présenter et voter ?
28/04/2021
Résiliation d’un bail rural pour défaut de paiement du fermage
27/04/2021
Le DPE a un impact de plus en plus fort
27/04/2021
Port de signes religieux versus image de l’entreprise
27/04/2021
Politique de la ville : financement des associations nationales
26/04/2021
Prêt garanti par l’État : souscription possible jusqu’à la fin de l’année
26/04/2021
Quelles sont les recettes à retenir pour la détermination d’un bénéfice non commercial ?
23/04/2021
Fonds de solidarité : le formulaire pour le mois de mars est disponible
22/04/2021
De nouveaux accessoires audio Microsoft pour le télétravail
22/04/2021
Zoom sur les jours fériés du mois de mai
22/04/2021
Travaux prescrits par l’autorité administrative : à la charge du locataire ?
21/04/2021
Licenciement d’un salarié en arrêt maladie : à quelles conditions ?
21/04/2021
Exploitants agricoles : montant des indemnités journalières
20/04/2021
L’exonération et l’aide au paiement des cotisations sont prolongées
20/04/2021
Dons et succession : le service de télédéclaration bientôt disponible
19/04/2021
Comment gérer les frais des bénévoles ?
19/04/2021
Les employeurs en ZFU doivent déclarer les mouvements de main-d’œuvre de 2020
19/04/2021
Statut du conjoint du chef d’entreprise : une nouvelle formalité !
16/04/2021
Un nouveau site internet pour connaître le prix des forêts, des vignes et des terres agricoles
16/04/2021
Redevance TV 2021 : un report est possible pour certains professionnels !
15/04/2021



© 2009-2021 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD